Comptoir en bois avec évier

Pour bien répondre à cette question, il est important de comprendre le processus de dégradation du bois causé par l’eau. Si l’on vulgarise le tout, la séquence est assez simple. Dans un premier temps, le bois nu sans protection en contact direct avec l’eau verra sa fibre s’imbiber et se gonfler d’humidité jusqu’à saturation. Ensuite, sous l’effet de l’air ambiant plus sec, la fibre, une fois poreuse et séchée, deviendra plus fragile et aura tendance à se fendiller et à se dégrader en plus d’offrir un milieu propice à l’infiltration de contaminants. Pour terminer, il s’ensuit un effet répétitif : plus le bois sera en contact avec l’eau, plus il se dégradera rapidement jusqu’à ce qu’il ne soit plus viable.

À la lumière de ce simple processus, il est facile de conclure rapidement que l’utilisation du bois semble à proscrire en milieu humide. En réalité, il en va tout autrement. En fait, la solution réside justement dans la capacité d’absorption de la fibre du bois. En effet, en saturant cette fibre au moyen d’une protection siccative et résistante, celle-ci n’est tout simplement plus sujette à la porosité nécessaire au processus de dégradation.

Donc une bonne protection résistante jumelée à un entretien occasionnel, et le bois devient un véritable allié en offrant un plan de travail à la fois résistant, chaleureux et doté d’une grande beauté.

Bien que d’autres paramètres soient en cause, tels le taux d’humidité du bois, le type d’assemblage et la qualité de l’adhésif, le défi d’un comptoir de bois durable est en majeure partie attribuable à la qualité de sa finition. Un comptoir doté d’une finition adéquate et de qualité est un complément idéal à l’évier de cuisine, qu’il soit d’installation sur plan ou encore sous plan de travail.

Par souci d’économie ou par simple manque de rigueur, un grand nombre de

fabricants et de magasins grande surface ont distribué pendant plusieurs décennies des pièces de bois sous faible finition, voire une finition inexistante, laissant ainsi leur clientèle sans aucune ressource face à une dégradation rapide de leurs plans de travail. Des pièces fendues, noircies et rugueuses ont été le lot de plusieurs adeptes du bois profondément déçus. Le résultat de ce laxisme face au principe de base même de la finition du bois s’est conclu par une méfiance populaire fondée des amateurs de cette belle richesse qu’est le comptoir de bois massif.

Le billot de boucher traditionnel en bois a été utilisé en boucherie pendant plusieurs décennies. Il se trouvait constamment en contact avec plusieurs liquides et devait être nettoyé continuellement. Des milliers de pièces, marquées parfois par plus de 30 ans de service, sont encore aujourd’hui en parfait état, sans dégradation apparente du bois. Une protection renouvelée continuellement et offerte par certains gras et huiles animales permet cette parfaite conservation. Bien sûr, la réalité du consommateur d’aujourd’hui est tout autre. Toutefois, les finitions de qualité sont disponibles et parfaitement réalisables.

Chez Signature Stéphane Dion, nous réalisons des comptoirs avec évier et des blocs de boucher pour coupe alimentaire directe. Le tout sous la finition d’une huile haut grade faite main et appliquée en plusieurs couches de tous côtés afin d’offrir une protection sans pareil. Une fois le produit en service, notre clientèle, informée de notre procédure d’application, réalise sporadiquement un entretien simple de nos plans de travail afin d’assurer qualité et pérennité des pièces conçues sous notre signature.